Les types de réparations où l’intervention du plombier n’est qu’optionnel

Il arrive souvent que vous soyez appelé à résoudre un problème de plomberie par vous-même. Découvrez des méthodes simples pour apprendre comment déceler une fuite d’eau de votre tuyauterie.L’essentiel à comprendre concernant l’installation et remplacement de vos équipements plomberie sont aussi disponibles sur ce blog.

Comment détecter la présence d’une fuite de tuyauterie

Une tuyauterie qui fuit se traduit habituellement par une augmentation anormale de la facture d’eau par rapport à votre moyenne de consommation. Cela signale la présence d’une fuite via votre système de raccord.

Stopper votre système principal d’alimentation en eau, c’est-à-dire votre compteur, est la première démarche à adopter pour localiser l’origine d’une fuite. Patientez au moins 12 à vingt quatre heures avant de le réactiver

Préparez votre feuille ou prenez un bloc note, équipez-vous d’un crayon ou de quoi écrire car vous allez copier ce qui est affiché sur le compteur ; une fois, juste après l’avoir fermé, et une seconde fois après l’avoir remis au marche. Notez l’écart puis calculez la différence pour savoir exactement quelle quantité d’eau avez-vous perdu :

  • Pour freiner temporairement une fute et détecter d’où il provient, fermez d’abord votre robinet principal qui se trouvant juste en aval au niveau de votre compteur. Ne le remettez pas en marche avant au moins 12 à 24 h.
  • Lisez attentivement le compteur ; relevez ce qui est écrit dessus ! . L’indication en mètre cube ; c’est la quantité totale d’eau que vous avez consommé. Vous constaterez facilement les unités en hectolitres, daL et l à droite de la virgule. Après avoir rouvert le compteur, notez une seconde fois ce qui apparaît sur le compteur au bout de 12 à vingt quatre heures et calculez l’ écart entre les deux chiffres pour connaître exactement combien d’eau vous avez perdu.
  • Remettez l’eau en marche puis, notez le résultat . Le robinet doit être ouvert en même temps pour laisser circuler l’eau sans oublier de garder un oeil sur votre compteur d’eau . Si votre compteur continue à tourner, c’est qu’il y a une fuite quelque part. Quand la fuite d’eau est repérée , vous devriez couper de nouveau le compteur et consigner l’indication finale. A l’aide de votre calculatrice cherchez l’écart entre les deux résultats et vous connaîtrez combien d’eau avez-vous exactement perdu. Divisez ce chiffre par 12 ou par 24 , notamment selon la durée de la coupure, pour connaître votre débit réel de fuite d’eau.
  • Une fois cela fait , vérifiez toutes vos installations et robinets…

pallier un problème de fuite d’eau: comment ça fonctionne ?

Un problème de fuite signifie forcément défectuosité d’un raccord ou d’un tuyau

  • Problème de fuite localisé sur un tuyau en Cu :

La meilleure façon de réparer un problème de fuite au niveau de votre tuyau en Cu consiste à utiliser un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Et si la fuite provenait de votre raccord ?

Un raccord fuyant, c’est facile à réparer ! Il suffit de remplacer le joint.

  • Réparer un tuyau en cuivre fuyant c’est possible avec du mastic :

Pour combler une fuite sur tuyau en cuivre , poncez délicatement le conduite. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant avec un chiffon bien propre ; poncez délicatement le tuyau sur une surface à peu près plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Peaufinez le polissage en utilisant une laine d’acier fine, un morceau de toile éméri fine ou une brosse métallique Fractionnez le mastic pour en faciliter le malaxage . Une fois cela fait , vous obtiendrez ainsi un ballon de teinte homogène et collant . C’est maintenant que vous allez appliquer le mastic sur la conduite fuyante afin de la colmater . La surface de fuite est bien polie, le mastic est bien malaxé ; il ne vous reste plus qu’à y aplanir le produit bi-composant En contact avec l’air environnant et avec la température ambiante, le produit tendra à sécher et à se durcir rapidement. Il vous faudra toutefois patienter le temps nécessaire pour un colmatage réussi de votre tuyau fuyant en cuivre.

  • Les bonnes démarches à suivre pour boucher un tuyau fuyant en cuivre en utilisant d’un ruban adhésif autoamalgamant spécial

Nettoyez le tuyau, poncez-le d’abord et séchez-le ensuite en utilisant un sèche-cheveux. Passez directement à la préparation du ruban adhésif autoamalgamant à appliquer sur la conduite.

guide-des-petites-reparations-de-plomberie-a-realiser-soi-meme

les bonnes solutions pour empêcher l’eau de fuir au niveau d’un raccord défectueux

  • Quand votre bague PVC est fuyante, c’est qu’ elle est probablement défectueuse. Il vous faudra la remplacer alors . Si elle ne présente pas le moindre état de défectuosité, vous n’êtes pas obligé d’en acheter toutefois . Resserrez-la simplement ! Parfois le problème réside également au niveau du joint. Dans ce cas précis, il vous faudra seulement le restituer pour réparer la fuite ou bien le remplacer si c’est nécessaire.

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour sa tuyauterie Cu

A moins d’être expérimenté , détecter la source d’une fuite du premier coup n’est pas une tâche facile pour un certain nombre de raisons : tuyaux défectueux à cause d’un choc direct important,gel de tuyaux , mauvaise qualité de soudage , vice de fabrication, micro-vibration, effet coup bélier… Les petites réparations de fuite d’eau peuvent s’opérer facilement à l’aide d’un ruban ou d’un mastic antifuite tandis qu’un important jet de fuite nécessitera la restauration partielle ou complète de tout un système de raccord plomberie .

  • Mastic antifuite :

Il comprend 2 composants dissociés : adhésif et durcisseur qui se présentent sous forme solide. Vendu au distributeur en barres ou en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant adhésif et durcisseur est modulable avec les doigts. Le boulet homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit au contact avec l’air permettant le colmatage efficace de votre tuyau en Cu.

  • Bande autoamalgamante :

Ce ruban adhésif est assez spécial et à distinguer du ruban électricien adhésif de par sa propriété autoamalgamante. Cela signifie qu’il fait corps avec le tuyau dès qu’on l’enroule sur la surface fuyante.

Les dix bonnes attitudes à adopter pour pallier un problème de fuite sur son tuyau PVC.

  1. Stoppez votre compteur d’eau

Assurez-vous tout d’abord qu’aucune eau ne circule en amont de la partie fuyante . Arrêtez le compteur.

  1. Tracez les zones à découper pour enlever la partie défectueuse et ôtez-la du tuyau PVC

Marquez la découpe de part et d’autre de la partie détériorée de votre tuyau PVC. Coupez- la ensuite en vous servant d’ une scie à métaux, d’une scie égoïne ou d’une scie à guichet .

  1. N’oubliez pas d’ ébavurer les morceaux résiduaires :

Pour réussir le polissage des zones de contacts d’un tuyau fuyant en PVC, optez pour l’utilisation d’un un cutter, d’un simple couteau ou d’un papier abrasif que pour celle d’un ébavureur traditionnel.

  1. Décrassez les zones de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, baignez- la d’alcool pour opérer le dégraissage des manchons et aussi de toutes les extrémités de la conduite sur 3 à 5 centimètres.

  1. Procédez maintenant au dégivrage des champs de contact :

Pour garantir une bonne adhérence à la colle , il faudra le faire.

  1. Prenez votre mètre à ruban pour dimensionner les parties de tuyau à remplacer

D’abord, il vous faudra dimensionner la partie altérée avant de la soustraire du tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire 1 cm.

  1. Place maintenant au découpage du nouveau morceau de tuyau :

Préparez votre nouveau tube , intégrez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Marquez la longueur des zones de découpe avec un stylo-feutre. Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet et puis, commencez par découper le tube de remplacement. Une fois cela fait, polissez- en les zones de contacts .

  1. Le calibrage et découpage une fois terminés , place maintenant à l’assemblage :

Préparez votre tuyauterie à recevoir le fragment du tuyau de rechange en ouvrant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Dénouez les colliers assurant la fixation de la partie la plus courte pour l’éloigner du mur ou pour la déposer totalement au sol.

  1. Consolidez la fixation de votre tuyauterie jointe en collant des surfaces de contacts :

Pour encoller les zones de contact, vous avez deux choix : Vous collez directement sur les surfaces déglacées soit à l’intérieur des manchons, soit par le bout du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Manchons et tubes doivent être raccommodés :

Les manchons une fois enfilés aux bouts du nouveau tuyau , saisissez-le tube à son tour pour l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

astuces utiles pour le Remplacement d’une chasse d’eau

Stoppez le robinet d’arrivée se trouvant à l’un des deux côtés du réservoir et, videz la chasse d’eau en la tirant avant de la remplacer .

  1. Ôtez le couvercle de la chasse d’eau :

Pour démonter une chasse d’eau tirette, il n’y a qu’un seul moyen : Dévissez-la tout simplement ! De même pour une chasse d’eau pression, l’unique façon de la désinstaller consiste à la détacher entièrement le son fil de liaison .

  1. Il est temps pour vous maintenant d’enlever l’ancienne chasse d’eau :

Prenez une clef plate ou clé à molette et dévissez l’écrou : la pièce qui raccorde votre robinet d’arrivée à votre système de remplissage. Il vous faudra aussi désinstaller le robinet du flotteur en retirant l’écrou en plastique le fixant. Dévissez-le pour ce faire. Effectuez une rotation de 90 ° dans le sens opposé à l’ aiguille d’une montre. Refaites la même opération pour pouvoir retirer l’écrou en plastique et retirer le robinet flotteur du réservoir.

  1. Assurez-vous que le joint soit enlevé du réservoir des toilettes pour installer la nouvelle chasse d’eau :

Les écrous assurant la fermeture du réservoir de votre WC sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir démonté soulevez le réservoir et placez-le . Le soin d’étanchéité usé doit être enlevé à son tour. Servez-vous d’ une clé spécifique pour ce faire.

  1. Remettez le réservoir à sa place : sur la cuvette :

Le nettoyage du céramique passe avant la réinstallation du réservoir. Il vous faudra visser son fond et aussi l’écrou du système de la chasse d’eau neuve en vous servant d’une clé spécifique pour ce faire. Opérez l’installation du nouveau joint mousse à son tour ; intégrez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir, puis ce même vis en dernier. Serrez-en minutieusement les écrous.

  1. Flotteur et robinet doivent être remontés avant de finaliser le montage d’une nouvelle chasse d’eau :

Coulissez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur et puis, enfoncez le pas de vis dans son trou. Immobilisez l’écrou de fixation du flotteur avant l’installation d’un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clé idoine, serrez l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. Montez la chasse d’eau neuve :

Faites correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse à la taille du réservoir. Le mécanisme doit être ensuite installé sur sa base tout au fond du réservoir. Fixez en tournant à 90 degrés dans le sens de l’aiguille d’une montre.

détartrage de chauffe-eau : comment procéder

  1. Première mesure de sécurité avant le nettoyage : éteignez puis déconnectez entièrement le chauffe-eau

Éteignez le disjoncteur principal et retirez le fusible correspondant au chauffe-eau.

  1. Purgez-le

La vidange n’est pas nécessaire pour détartrer un chauffe-eau électrique à résistance stéatite alors qu’elle est indispensable concernant un chauffe-eau thermoplongée. En effet, il vous faudra nettoyer la cuve du chauffe-eau électrique.

  1. Maintenant que la vidange est terminée , passez à l’étape de la désinstalltion de la résistance de votre chauffe-eau

Après avoir terminé la vidange de votre chauffe-eau électrique , passez immédiatement au démontage de la résistance. Elle est facilement repérable sous le capot de protection. N’oubliez pas de dévisser la platine la fixant.

  1. Epurez- la :
  1. Avant de réactiver le chauffe-eau , commencez par remettre la platine à sa place

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée, replacez la platine simplement . Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite, il faudra remonter le fourreau sur la résistance et restaurer cette dernière dans la cuve. Remplissez-la avant de réactiver votre chauffe-eau électrique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *