Les genres d’interventions en plomberie dont vous-mêmes êtes apte à résoudre

Il arrive dans certains cas que vous soyez conduit à résoudre un problème de plomberie par vous-même. Il vous faudra simplement adopter de bonnes techniques pour repérer d’où provient une fuite.Au travers la lecture de ce blog, vous découvrirez aussi comment remplacer et installer vos équipements plomberie par vous-même.

Comment rechercher une fuite de tuyauterie ?

Le compteur ne ment jamais…Vous n’êtes facturé qu’en fonction de ce que vous consommez. Si ce n’est pas le cas, le problème s’agit certainement d’une fuite.

Couper votre système principal d’alimentation en eau, c’est-à-dire votre compteur, est la première mesure à adopter pour trouver la source d’une fuite. Attendez au moins 12 à 24 heures avant de le réactiver

Le compteur une fois stoppé, notez immédiatement ce qu’il affiche. Faites aussi cela dès la réouverture. Rapprochez les deux chiffres, calculez- en l’écart pour connaître avec exactitude la quantité de perte d’eau :

  • Coupez complètement votre système d’alimentation d’eau en fermant le robinet situté au niveau du compteur, en aval. Ne le réactivez seulement qu’après 12 à vingt quatre h.
  • Commencez par jeter un coup d’oeil sur le compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau exprimée en mètres cube . Ne perdez pas d’oeil les autres unités en hectolitres, décalitres et l à droite de la virgule. Quand les 12 à 24 heures se sont écoulées, rouvrez votre compteur et notez les indications pour pouvoir déterminer votre quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • Lisez sur le compteur d’eau et notez ce qu’il affiche après l’avoir remis en route au bout de 12 à vingt quatre h. Faites écouler de l’eau à votre robinet , ne perdez pas votre compteur de vue ! Quand ce dernier continue à tourner, cela veut dire que votre système de canalisation d’eau fuit. Coupez- le encore une fois et notez ce qu’il affiche en final. Prenez votre machine à calculer et tentez de rapprocher les résultats pour calculer l’écart et connaître le volume d’eau perdu. votre débit réel de fuite de plomberie se détermine en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures où vous avez arrêté votre système d’alimentation en eau.
  • Une fois cela accompli, vérifiez toutes vos installations et robinets…

pallier un problème de fuite de canalisation: comment ça fonctionne ?

La défectuosité d’un tuyau ou d’un raccord est souvent à l’origine d’un problème de fuite .

  • Quelle solution de bouchage choisir pour son tuyau fuyant en cuivre

Il n’y a pas 36 solutions de colmater une fuite sur un tuyau Cu, soit vous utilisez un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou bien vous vous servez d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Et si la fuite provenait de votre raccord ?

Réparer une fuite au niveau d’un raccord, c’est possible en changeant de joint.

  • Problème de fuite au niveau du tuyau en Cu : Utilisez un mastic

Opérez d’abord le ponçage de la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un mouchoir bien propre pour la sécher . Commencez ensuite par poncer délicatement le tuyau Cu sur une surface légèrement plus élargie que la fuite pour pouvoir faciliter l’accroche du produit.

Pour réussir votre polissage , choisissez une laine d’acier fine, un morceau de toile émeri fine ou une brosse métallique Découpez le mastic en premier ; moulez- le. Répétez l’action jusqu’à ce que vous obteniez un mélange de produit homogène et huileux . Le mastic peut être appliqué directement sur la conduite dès lors qu’il sera prêt. Le ballon de teinte uniforme et moelleux doit être aplani manuellement sur la zone fuyante déjà polie . Le produit bi-composant doit colmater la conduite sans difficultés. En contact avec l’air environnant et avec la température ambiante, le produit tendra à sécher et à se durcir rapidement. Il vous faudra toutefois patienter le temps nécessaire pour un calfeutrage réussi de votre tuyau fuyant en Cu.

  • Opérer un colmatage de fuite sur tuyauterie cuivre ; c’est facile en utilisant d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant

Nettoyez le tuyau, poncez-le d’abord et séchez-le ensuite en utilisant un sèche-cheveux. Passez directement à la préparation du ruban autoamalgamant à appliquer sur la conduite.

Comment faire pour empêcher l’eau de fuir au niveau d’un raccord défectueux

Pour en finir avec une problème de fuite sur d’une bague en PVC, procédez comme suit

– Vérifiez d’abord si la bague est défectueuse et remplacez-la.
– Inutile de la remplacer le cas échéant, resserrez-la tout simplement.
– Si la fuite est due à un problème de joint, replacez-le correctement ou remplacez-le si ce n’est plus possible.

Fuite d’eau : quelle solution de comblement pour son tuyau en Cu ?

A moins d’être expert , déceler la source d’une fuite du premier coup n’est pas une tâche facile pour un certain nombre de raisons : tuyaux défectueux à cause d’un choc direct important,gel de tuyaux , soudage de mauvaise qualité, défaut de fabrication, micro-vibration, effet coup de bélier… Les petites réparations de fuite d’eau peuvent s’opérer facilement à l’aide d’un ruban ou d’un mastic antifuite tandis qu’un important jet de fuite nécessitera la restauration partielle ou complète de tout un système de raccord en plomberie .

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Il comprend 2 composants séparés : adhésif et durcisseur qui se présentent sous forme solide. Vendu au magasin distributeur en barres ou bien en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant durcisseur et adhésif est modulable par le bout des doigts. Le boulet homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit au contact avec l’air permettant le colmatage efficace de votre tuyau en cuivre .

  • Ruban antifuite autoamalgamant :

Ce ruban spécial ne rassemble pas aux autres types de rubans adhésifs comme celui de l’électricien par exemple car il est autoamalgamant. Une fois enroulé sur votre tuyau fuyant, il fait corps avec celui-ci et s’endurcit pour empêcher définitivement l’eau d’y échapper.

tuyauterie PVC : que faire en cas de fuite ?

  1. Stoppez la fuite en fermant imméditament le compteur

Le compteur une fois stoppé , aucune eau ne doit continuer à traverser en amont de votre tuyauterie endommagée .

  1. Utilisez un marqueur ou servez-vous d’un stylo-feutre pour marquer la partie abîmée puis découpez-la

Il vous faudra en premier lieu tracer les zones de découpe de la partie altérée du tuyau en PVC. Utilisez un stylo-feutre pour cela . Utilisez ensuite une scie égoïne, une scie à guichet ou une scie à métaux pour la tronçonner.

  1. Pensez à ébavurer les portions résiduaires :

Pour réussir le polissage des surfaces de contacts d’un tuyau fuyant PVC, optez pour l’utilisation d’un un simple couteau, d’un papier abrasif ou d’un cutter que pour celle d’un ébavureur conventionnel .

  1. Nettoyez les zones de contact :

Utilisez une feuille essuie-tout baignée d’alcool pour purifier les manchons et toutes les extrémités de la conduite sur une échelle de trois à 5 cm . Pour ce faire, vous pouvez utiliser un nettoyant ordinaire .

  1. Le déglaçage des zones de contact, ça se passe maintenant !

pour réussir le collage des zones de contacts, il vous faudra absolument les dégivrer à priori.

  1. Les tronçons de tuyau à échanger une fois rassemblés , Dimensionnez-les !

D’abord, il vous faudra dimensionner la partie abimée avant de l’enlever de votre tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire un centimètre .

  1. Préparez et découpez le morceau de tuyau servant à remplacer la partie défectueuse :

Faites entrer le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop serrer . Tracez la longueur à découper . Sectionnez le tube de remplacement ; décapez- en les surfaces de contacts.

  1. Accolez- les :

Préparez la tuyauterie à recevoir le segment de tuyau neuf en ouvrant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Dénouez les colliers qui maintiennent la partie la plus courte pour l’écarter du mur ou pour la poser totalement au sol.

  1. Votre tuyauterie même raccordée peut encore fuir, encollez les zones de contact pour en finir :

Pour encoller les zones de contact, vous avez deux choix : Vous collez directement sur les surfaces dégivrées soit à l’intérieur des manchons, soit par l’extremité du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Manchons et tubes doivent être associés :

Les manchons une fois intégrés aux extrémités de votre tuyau neuf , saisissez-le tube à son tour afin de l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

remplacer une chasse d’eau et son mécanisme par vous-mêmesans l’aide d’un plombier.

Vous avez décidé de remplacer votre vieille chasse d’eau , mais d’abord pensez à la vider en vous assurant de la fermeture du robinet d’arrivée situé à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Démontez la chasse d’eau à commencer par ôter son couvercle :

L’unique façon de démonter une chasse d’eau tirette, c’est de la dévisser. Quant au démontage d’une chasse d’eau pressoir, il vous faudra délier le fil en assurant le lien.

  1. Débarrassez-vous maintenant de l’ ancienne chasse d’eau

Enlevez aussi du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à 90° dans le sens contraire de l’aiguille d’une montre.

  1. Faites en sortes que le joint soit détaché du réservoir des toilettes pour pouvoir installer la nouvelle chasse d’eau :

Commencez par dévisser les écrous qui enferment le réservoir des toilettes sur la cuvette. Détachez les vis par le haut ensuite.Après avoir détaché le réservoir, soulevez-le et posez-le . Enlevez le soin d’étanchéité usé ; dévissez également le mécanisme de fixation du réservoir avec une clé spéciale.

  1. Pour un montage réussi d’une nouvelle chasse d’eau , il vous faudra repositionner le réservoir sur la cuvette :

La céramique doit être purifiée en premier. Réinstallez le réservoir ensuite ! Vissez-en le fond. Faites pareil avec l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve mais cette-fois avec une clef spéciale. Maintenant place au montage du nouveau joint mousse. Une fois cela accompli , la rondelle conique doit être intégrée au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation doit être inséré en dernier ; serrez les écrous.

  1. On ne peut pas monter une chasse d’eau neuve sans remonter flotteur et robinet :

Filez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur et puis, introduisez le pas de vis dans son trou. Stabilisez l’écrou de fixation du flotteur avant de monter un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clé idoine, serrez l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. Mettez la nouvelle chasse d’eau en place :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit parfaitement s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90° dans le sens d’une montre.

reparations-de-plomberie-a-realiser-soi-meme

Quand le plombier n’est pas disponible : 5 bonnes méthodes pour détartrer son chauffe-eau par soi-même

  1. Première mesure de sécurité avant le nettoyage : débranchez le chauffe-eau

Mettez le disjoncteur général hors tension et enlevez le fusible du chauffe-eau .

  1. Vous pouvez tout de suite passer à la purge du chauffe-eau électrique

Un chauffe-eau électrique à résistance stéatite ne nécessite pas de vidange par opposé à un chauffe-eau thermoplongée.

  1. Après avoir vidangé le chauffe-eau , démontez la résistance !

Vous avez réussi à vidanger votre chauffe-eau ? Félicitations ! Place maintenant au démontage de la résistance. Elle est logée juste en dessous du capot de protection. Dévissez le en premier pour démonter facilement la résistance de votre dispositif de chauffage.

  1. Chauffe-eau : Pour un nettoyage à succès, pensez aussi à laver la résistance
  1. A la toute dernière étape , pensez à repositionner la platine puis, branchez et réactivez votre chauffe-eau électrique

Il suffit de réinstaller la platine pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche réinstallé sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau à résistance en stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre votre chauffe-eau électrique en marche.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *